Politique relative aux essais d’ajustement des respirateurs et à la pilosité faciale de 3M Canada

3M Canada est entièrement engagée à respecter la norme Z94.4 de la CSA concernant les travailleurs ayant une pilosité faciale et les essais d’ajustement des respirateurs. Elle explore exactement l’incidence que cette norme aura sur les travailleurs et l’utilisation des respirateurs pour les travailleurs ayant une pilosité faciale.

La norme Z94.4 de la CSA indique que les respirateurs à ajustement serré ne peuvent pas être portés par les employés qui présentent une pilosité faciale s’interposant entre la surface d’étanchéité du masque et le visage ou qui nuisent au fonctionnement de la soupape. Toute condition qui nuit au fonctionnement de la membrane d’étanchéité faciale entre le respirateur et le visage et de la soupape du respirateur est également abordée dans cette norme.

L’intention de la CSA est énoncée dans la norme Z94.4 et sous-entend que le travailleur doit être rasé de près dans la zone de la membrane d’étanchéité faciale. Elle suggère également que le travailleur doit s’être rasé de près dans la zone de la membrane d’étanchéité faciale au cours des dernières 24 heures précédant l’essai d’ajustement.

Les autres conditions indiquées comme pouvant nuire à la membrane d’étanchéité faciale sont les suivantes :

  • - cicatrices au visage
  • - bijoux
  • - pièce faciale qui se rend sous la membrane d’étanchéité faciale du masque
  • - tout autre élément qui nuit à l’étanchéité faciale entre le respirateur et le visage

La norme Z94.4 de la CSA interdit aux employés d’effectuer un essai d’ajustement si des poils se trouvent entre la peau et la surface d’étanchéité du masque, comme une barbe de plusieurs jours, une barbe, une moustache ou des favoris qui traversent la surface d’étanchéité du respirateur.

Politique

3M est entièrement d’accord avec l’exigence relative à la pilosité faciale de la CSA qui stipule que rien n’est permis dans la zone d’étanchéité d’un respirateur à ajustement serré, que rien ne doit nuire au fonctionnement de la soupape du respirateur et que l’essai d’ajustement du respirateur ne doit pas être effectué sur les personnes pour qui c’est le cas. De plus, une évaluation médicale qui permet de déterminer si le travailleur est apte à utiliser un respirateur doit être effectuée avant l’essai d’ajustement.

Par conséquent, 3M n’approuve pas la réalisation d’essais d’ajustement qualitatifs ou quantitatifs d’un respirateur à pression négative (respirateur d’épuration d’air à demi-masque ou à masque complet) ou d’un respirateur à ajustement serré à pression positive sur les personnes ayant une pilosité faciale qui va jusque sous la surface d’étanchéité du respirateur ou qui nuit au fonctionnement de la soupape.

Nos directives de restriction d’utilisation indiquent qu’un travailleur ne doit pas utiliser un respirateur à ajustement serré s’il porte la barbe, s’il a une autre pilosité faciale ou s’il présente toute autre condition susceptible d’empêcher un contact direct entre la surface d’étanchéité du respirateur et le visage.

Foire aux questions

Q : Y a-t-il une pilosité faciale qui est acceptable?

R : Le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) a publié une affiche créative très claire qui aide les travailleurs à déterminer le type de pilosité faciale qui est acceptable pour utiliser un respirateur à masque filtrant. L’annexe P de la norme Z94.4 de la CSA présente également plusieurs images de la pilosité faciale acceptable pour les respirateurs à ajustement serré. Notre document infographique indiquant si les soudeurs peuvent porter une pilosité faciale est une autre ressource informative qui peut vous éclairer.

Q : Est-il vrai que les poils du visage situés sous la membrane d’étanchéité faciale peuvent filtrer l’air qui passe entre la membrane d’étanchéité faciale et la peau?

R : Le NIOSH a très bien répondu à cette question dans une publication sur son blogue intitulée « To beard or not to beard? That’s a good Question! » qui mentionne que la pilosité faciale n’est pas suffisamment dense et les poils seuls sont trop gros pour saisir des particules comme le fait un filtre à air, et qu’une barbe ne capturera pas les gaz et les vapeurs comme le fait le lit de charbon dans une cartouche de respirateur.

Q : Je peux réussir un essai d’ajustement avec de la pilosité faciale. Alors, pourquoi dois-je me raser?

R : La CSA ne permet pas d’effectuer un essai d’ajustement lorsqu’une personne porte de la pilosité faciale ou en présence de toute autre obstruction entre le visage et le bord du respirateur.

Q : Mes employés ne se conforment pas à notre politique relative à la pilosité faciale. Que dois-je faire?

R : Une solution unique ne fonctionne pas pour toutes les entreprises; les administrateurs du programme de protection respiratoire doivent donc concevoir une approche qui fonctionne pour leur entreprise. Certaines entreprises exigent que les employés se rasent de près et en font une condition d’embauche si ceux-ci doivent porter des respirateurs à ajustement serré. D’autres acceptent la pilosité faciale les jours où les employés n’ont pas besoin de porter leurs respirateurs à ajustement serré, tant qu’ils se rasent, même sur place si nécessaire, s’ils doivent porter un respirateur. D’autres entreprises s’adaptent aux travailleurs qui ne veulent pas se raser ou qui ne peuvent pas se raser en raison de croyances religieuses en permettant l’utilisation d’un respirateur d’épuration d’air propulsé avec une pièce faciale à ajustement lâche plutôt qu’un respirateur à ajustement serré.

Références

Pour obtenir plus de renseignements, consultez ces ressources :

MISE EN GARDE  

Les respirateurs réduisent l’exposition à certains contaminants en suspension dans l’air. Avant d’utiliser le produit, l’utilisateur doit lire et comprendre les directives d’utilisation fournies avec celui-ci. Suivre tous les règlements locaux. Mettre sur pied un programme de protection respiratoire écrit, conforme à la norme Z94.4 de la CSA en matière de formation, d’essai d’ajustement et d’évaluation médicale. Se conformer à la norme Z94.4 de la CSA et/ou aux exigences de l’autorité compétente, le cas échéant. Une mauvaise utilisation peut provoquer des problèmes de santé ou la mort. Pour tout renseignement sur l’utilisation adéquate de ce produit, consulter son superviseur et les directives d’utilisation ou communiquer avec le Service technique de 3M Canada au 1 800 267-4414.

Icône d’une flèche.

Avez-vous besoin d’aide pour choisir le bon équipement de protection individuelle pour votre application?

Laissez vos coordonnées afin qu’un représentant puisse communiquer avec vous.

*Indique un champ obligatoire.




  • Entrez votre numéro de téléphone à dix chiffres. Chiffres uniquement. P. ex. : 5555555555
  • 3M utilisera vos renseignements personnels uniquement pour répondre à votre demande et en conformité avec notre politique de confidentialité..

    Inscrivez-vous : J’aimerais recevoir des messages électroniques, ce qui peut comprendre des promotions, des renseignements sur les produits et des offres de services, de la part de 3M. Je comprends que je peux annuler mon inscription à tout moment en cliquant sur le lien de retrait dans chaque message électronique.

    3M prend le respect de vos renseignements personnels très au sérieux. 3M et ses tiers autorisés utiliseront les renseignements que vous avez fournis conformément à notre politique de confidentialité pour vous envoyer des communications qui peuvent comprendre des promotions, des renseignements sur les produits et des offres de services.

Merci! Votre demande a été soumise avec succès! Un représentant communiquera avec vous sous peu.

 
Article précédent
Politique visant à éliminer les chutes d’objets
Politique visant à éliminer les chutes d’objets

Article suivant
Avis de Cessation D'utilisation pour l'industrie de L'énergie éolienne : Compatibilité des systèmes antichutes motorisés
Avis de Cessation D'utilisation pour l'industrie de L'énergie éolienne : Compatibilité des systèmes antichutes motorisés

AVIS DE CESSATION D’UTILISATION POUR L’INDUSTRIE DE L’ÉNERGIE ÉOLIENNE COMPATIBILITÉ DES SYSTÈMES ANTICHUTE...