Comment utiliser le système de validation double pour les oreilles E-A-Rfit 3MMC?

February 17, 2018

Le système de validation double pour les oreilles E-A-RfitMC 3MMC mesure l’efficacité des bouchons d’oreilles ou des casques antibruit pour l’employé, en fournissant des résultats quantitatifs précis. Comme vous pouvez effectuer l’essai d’ajustement simultanément les deux oreilles, vous pouvez consacrer plus de temps à la tâche à accomplir plutôt que de deviner le bon ajustement.

Dans la troisième partie de notre série de blogues sur les essais d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe, nous présentons la façon d’utiliser le système de validation double pour les oreilles E-A-Rfit 3MMC pour s’assurer que les travailleurs portent leur dispositif de protection de l’ouïe de manière efficace pour les protéger de la perte auditive due au bruit.

Comment commencer les essais d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe

Les employés nouvellement embauchés qui ne connaissent pas la manière d’utiliser les dispositifs de protection de l’ouïe devront être formés adéquatement et devront subir un essai d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe pour s’assurer d’être adéquatement protégés contre les bruits dangereux. Tous les autres travailleurs peuvent suivre l’arbre de décision ci-dessous lorsqu’ils effectueront les essais d’ajustement pour la première fois. Les profils audiométriques saisissent la manière « habituelle » des employés de porter les dispositifs de protection de l’ouïe et servent de points de référence pour toutes les autres mesures.

Avertissement : Les employés qui ont des douleurs à l’oreille ne devraient pas subir d’essais d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe.

Arbre de décision des pratiques exemplaires en matière d’essais d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe

De quel degré de protection de l’ouïe les employés ont-ils besoin?

L’indice d’atténuation personnel cible de chaque employé est établi en fonction de la limite d’exposition de l’entreprise et de l’exposition de l’employé. Par exemple, si l’employé A a une moyenne pondérée dans le temps (TWA) de 95 dBA et que la limite d’exposition de l’entreprise est de 80 dB, alors l’employé doit obtenir un IAP d’au moins 15 afin de« RÉUSSIR » l’essai. Si l’employé obtient un IAP de 10 dB, alors l’essai indique un « ÉCHEC ».

À quelle fréquence les essais d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe doivent-ils être effectués?

Comme les examens audiométriques, les essais d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe ne se font pas qu’une seule fois. Idéalement, tous les employés de votre programme de prévention de la perte d’audition doivent subir un premier essai d’ajustement. Pour ceux qui ont besoin d’une formation supplémentaire et/ou d’une nouvelle taille ou d’un nouveau style de dispositif de protection de l’ouïe, il est recommandé de faire un suivi assez rapidement pour s’assurer que l’employé a accès au dispositif de protection de l’ouïe nouvellement attribué, qu’il porte le dispositif de protection de l’ouïe habituel ou le dispositif nouvellement attribué, et que le dispositif de protection de l’ouïe continue de fournir une protection adéquate. Un essai d’ajustement annuel des dispositifs de protection de l’ouïe permet de confirmer que les dispositifs sont portés correctement et offre des occasions supplémentaires de donner de la formation sur la prévention de la perte d’audition.

Comment et où sont effectués les essais d’ajustement?

L’emplacement physique des essais peut varier selon votre entreprise, mais les conditions suivantes rendent les essais d’ajustement plus efficaces et efficients :

  • L’emplacement où ont lieu les essais est situé à un endroit central facilement accessible aux travailleurs;
  • La salle est propre et relativement silencieuse de manière à s’adapter aux essais et à la mise en place du personnel;
  • Les directeurs et les superviseurs participent au processus et s’assurent que les travailleurs peuvent laisser leur poste pour subir l’essai d’ajustement rapidement et en temps opportun;
  • Le calendrier utilisé est souple et offre des disponibilités individuelles;
  • On a désigné un responsable pour aider et veiller à la circulation efficace des travailleurs devant subir des essais;
  • Le matériel et les outils éducatifs adéquats sont offerts lorsque de la formation supplémentaire est nécessaire;
  • Une sélection complète d’échantillons de tous les types de dispositifs de protection de l’ouïe qui sont utilisés au lieu de travail est mise à la disposition des travailleurs, particulièrement pour les travailleurs qui ont changé de taille ou de style de dispositif de protection de l’ouïe à la suite des résultats des essais d’ajustement.

Consultez notre site Web pour en apprendre davantage au sujet du système de validation double pour les oreilles E-A-Rfit 3MMC et demander une démonstration.

Articles connexes :

En quoi consistent les essais d’ajustement des dispositifs de protection de l’ouïe?
Qui doit soumettre son dispositif de protection de l’ouïe à un essai d’ajustement et qui doit mener l’essai?

Article précédent
Vous avez entendu? Solutions vibrantes. Appliquées à la prévention de la perte auditive.
Vous avez entendu? Solutions vibrantes. Appliquées à la prévention de la perte auditive.

De la mi-temps à vos marteaux. Des fins de semaine au centre-ville au travail sous-terre. Du vendredi soir ...

Article suivant
Qui doit soumettre son dispositif de protection de l’ouïe à un essai d’ajustement et qui doit mener l’essai?
Qui doit soumettre son dispositif de protection de l’ouïe à un essai d’ajustement et qui doit mener l’essai?

Découvrez qui doit soumettre son dispositif de protection de l’ouïe à un essai d’ajustement et qui doit êtr...