Protection auditive contre le bruit impulsionnel

September 13, 2017

le bruit impulsionnelLes bruits impulsionnels sont généralement définis comme étant des sons de courte durée (moins d'une seconde). Parmi les bruits impulsionnels figurent les coups de feu, les explosions ou le bruit d'une cloueuse pneumatique. Habituellement, ces types de sons se déclenchent rapidement et atteignent des niveaux de pression acoustique très élevés.

Par comparaison, les bruits continus sont généralement définis comme étant des sons de longue durée (plus d'une seconde). Parmi les bruits continus figurent les bruits générés dans les usines de fabrication, par des véhicules, le fonctionnement des outils électriques, etc.

En fait, le bruit impulsionnel peut être tout aussi dangereux que le bruit continu. Lorsque les niveaux sonores maximaux dépassent 135 dB, le risque d’endommager le système auditif et d’entraîner d’autres effets indésirables pour la santé augmente considérablement. Les conséquences fréquentes sur la santé associées au bruit impulsionnel sont les suivantes :

  • Perte auditive
  • Acouphène
  • Hyperacousie
  • Hypertension
  • Fatigue

Choisir une protection auditive contre le bruit impulsionnel

Étant donné les dangers du bruit impulsionnel, il est important de choisir un dispositif de protection de l'ouïe qui réduit l'exposition aux bruits continus et impulsionnels. Choisir une protection auditive pose un défi parce qu'il est difficile de prévoir le niveau réel de protection auditive assuré durant l'exposition aux bruits impulsionnels. Dans le cas de la protection contre les bruits impulsionnels générés par les coups de feu, plusieurs variables sont à prendre en considération, notamment le type d'arme, le nombre de salves tiré, l'ajustement et la sélection adéquate de la protection auditive ainsi que son utilisation.

Produits de protection auditive contre le bruit impulsionnel

  • Les dispositifs de protection de l’ouïe passifs traditionnels : ce sont des produits dépourvus de composants électroniques, notamment les bouchons d’oreilles en mousse à rouler entre les doigts, les bouchons d'oreille « pousser pour ajuster » et les protecteurs d’oreilles. Ils créent une barrière physique qui permet de réduire le niveau sonore qui rejoint les oreilles.
  • Les dispositifs de protection de l’ouïe passifs avec atténuation selon le niveau sonore : à l'aide de filtres acoustiques spécialisés, ces produits diminuent instantanément la transmission des sons vers l'oreille en cas d'exposition aux bruits impulsionnels. En outre, certains dispositifs de protection de l’ouïe avec atténuation selon le niveau sonore offrent la possibilité de passer d'un mode de protection contre le bruit impulsionnel à un mode de protection contre les bruits continus.
  • Les dispositifs de protection de l’ouïe électroniques avec atténuation selon le niveau sonore : ces dispositifs « actifs » utilisent des microphones pour enregistrer des niveaux sonores faibles (non dangereux) dans l'environnement du porteur pour les reproduire à l'intérieur du dispositif de protection de l’ouïe. Le volume de son reproduit électroniquement à l'intérieur d'un dispositif de protection de l'ouïe est inversement proportionnel au niveau sonore à l'extérieur du dispositif, ce qui est idéal pour la protection contre les bruits impulsionnels. 

Vous souhaitez en savoir plus au sujet de la prévention de la perte auditive? Rendez-vous sur 3M.ca/SoundSolutions pour savoir comment la science 3M vous aide à mieux choisir votre protection auditive. 

Article précédent
Bientôt à l’affiche Un monde
Bientôt à l’affiche Un monde

Des optiques améliorées offrent une couleur plus naturelle et le contraste avec un affichage plus léger, pl...

Article suivant
Respirateurs jetables c. masques médicaux : Les différences et ce que vous devez savoir
Respirateurs jetables c. masques médicaux : Les différences et ce que vous devez savoir

La Compagnie 3M Canada explore les différences entre les respirateurs jetables et les masques médicaux, not...