3M finalise la vente de l'entreprise de détection des gaz et des flammes

ST. PAUL, Minn.-- (BUSINESS WIRE) -- 3M a annoncé aujourd’hui qu’elle a finalisé la vente de son entreprise de détection des gaz et des flammes à Teledyne Technologies Incorporated, un fournisseur d’instruments importants de produits d’imagerie numérique et de logiciels, d’équipements électroniques pour l’aérospatiale et la défense et de systèmes d’ingénierie, pour 230 millions de dollars en valeur.

Cette entreprise est un chef de file du secteur des détecteurs de flammes et de gaz fixes et portatifs grâce à des produits vendus sous les marques Oldham, GMI, Detcon, Simtronics et Scott Safety. 3M conservera la marque de Scott Safety, laquelle n’est pas incluse dans la transaction. Les activités génèrent des ventes mondiales annuelles d’environ 120 millions de dollars.

Environ 500 employés qui soutiennent principalement l'entreprise de détection des gaz et des flammes se sont joints à Teledyne dans le cadre de cette vente.

3M enregistrera un gain d’environ 0,20 $ par action diluée à la suite de la transaction, desquels 0,07 $ ont été réalisés au cours du deuxième trimestre grâce à l’état « destiné à la vente » de l'entreprise. Les quelques 0,13 $ restants seront réalisés à la finalisation de la transaction.

Énoncés prévisionnels

Le présent communiqué de presse contient de l’information prospective sur les résultats financiers et les prévisions de 3M, en plus des perspectives commerciales qui impliquent des incertitudes et des risques substantiels. Vous pouvez repérer ces énoncés par l’utilisation de verbes comme « anticiper », « estimer », « s’attendre », « viser », « projeter », « envisager », « planifier », « croire », « devront », « devrait », « pourrait », « cibler », « prévoir » et d’autres mots et termes ayant une signification similaire en lien avec toute discussion sur le rendement opérationnel ou financier, ou tout plan d’affaire ou perspective commerciale à venir. Voici certains des facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement : (1) l’environnement économique, politique et réglementaire mondial, les marchés financiers, d’autres conditions externes et d’autres facteurs indépendants de la volonté de la Compagnie, y compris les catastrophes naturelles et autres, ou les changements climatiques qui affectent le fonctionnement de la Compagnie ou de ses clients et fournisseurs; (2) l’évaluation du crédit de la Compagnie et ses coûts en capital; (3) les conditions de concurrence et les préférences des clients; (4) les taux de change des devises étrangères et les fluctuations de ces taux; (5) le choix du moment et l’acceptation des nouvelles offres de produits au sein du marché; (6) la disponibilité et les coûts des éléments d’acquisition, des composés, des matières premières et de l’énergie (y compris le pétrole, le gaz naturel et leurs dérivés) en raison d’une pénurie, d’une demande accrue ou d’une interruption de l’approvisionnement (y compris celles causées par les catastrophes naturelles et autres, et d’autres événements); (7) les impacts des acquisitions, des alliances stratégiques, des dessaisissements et d’autres événements inhabituels causés par les mesures de gestion des gammes de produits ou d’autres stratégies commerciales en évolution, et une possible restructuration organisationnelle; (8) l’exécution opérationnelle, y compris des scénarios où la Compagnie génère moins d’améliorations en matière de productivité que ce qui avait été prévu; (9) des problèmes inattendus ou des retards avec la mise en œuvre par étape du système de planification des ressources d’entreprise (ERP) à l’échelle mondiale ou des atteintes à la sécurité ou d’autres perturbations à l’infrastructure des technologies de l’information de la Compagnie; (10) les risques du marché financier qui peuvent affecter les obligations de financement de la Compagnie en vertu des régimes de retraite à prestations déterminées ou de planification de la retraite; et (11) les procédures judiciaires, y compris des développements importants qui pourraient se produire dans les procédures judiciaires et réglementaires décrites dans le rapport annuel de la Compagnie ou dans le formulaire 10-k pour l’année qui s’est terminée au 31 décembre 2018 et dans tout rapport trimestriel ultérieur sur le formulaire 10-Q (les « rapports »). Les changements dans de tels facteurs ou présomptions pourraient produire des résultats significativement différents. Une description approfondie de ces facteurs se trouve dans les rapports, sous « Mise en garde concernant des facteurs qui pourraient affecter les résultats ultérieurs » et « facteurs de risque » dans la partie I, articles 1 et 1A (rapport annuel) et dans la partie I, articles 2 et partie II, article 1A (rapports trimestriels). L’information contenue dans le communiqué présent est en vigueur à la date indiquée. La Compagnie n’assume aucune obligation quant à la mise à jour des énoncés prévisionnels contenus dans le communiqué de presse présent à la suite de l’obtention de nouvelle information ou d’événements ou de développements ultérieurs.

À propos de 3M

Chez 3M, nous faisons appel à la science de manière collaborative afin d’améliorer la qualité de vie quotidiennement. Avec 33 milliards de dollars en ventes, nos 93 000 employés sont en lien avec nos clients partout dans le monde. Pour en savoir plus sur les solutions créatives de 3M aux problèmes mondiaux, rendez-vous sur www.3M.ca ou sur Twitter @3M_Canada ou @3MNews.

Article précédent
Respirateurs recommandés pour les différentes phases d’un feu de forêt
Respirateurs recommandés pour les différentes phases d’un feu de forêt

Si vous vivez dans une région où un feu de forêt est actif ou que votre travail est en lien avec les feux d...

Article suivant
Protection contre les chutes pour les plates-formes de travail élévatrices
Protection contre les chutes pour les plates-formes de travail élévatrices

Les plates-formes de travail élévatrices mobiles (PTEM), également appelées les plates-formes de travail aé...