Coulisseaux de sécurité: Conseils d’utilisation importants

June 22, 2018

Les travailleurs en hauteur ont différentes options en ce qui concerne les connecteurs pour les dispositifs antichute et les dispositifs de retenue. Les coulisseaux de sécurité représentent un choix populaire, car ils sont souvent plus rentables que les lignes de vie autorétractables, ils favorisent la mobilité dans des situations de retenue, ils offrent une ligne de vie plus longue et ils peuvent être utilisés au-delà de la longueur des lignes de vie les plus longues. Puisque les coulisseaux de sécurité constituent un aspect essentiel de nombreux programmes de protection contre les chutes, nous approfondissons ce sujet en offrant les six principaux éléments dont vous devez tenir compte lorsque vous utilisez un coulisseau de sécurité.

Voici les six principaux éléments dont il faut tenir compte lors de l’utilisation des coulisseaux de sécurité :

  1. Les connecteurs de 76 cm (30 po) en sont une partie intégrante

La norme Z259.2.5-17 de la CSA est une nouvelle norme de la CSA portant sur les coulisseaux de sécurité et les utilisations homologuées. Les utilisateurs doivent utiliser un connecteur de 76 cm (30 po) qui fait maintenant partie intégrante de l’unité. Les nouveaux essais normalisés de force d’arrêt maximale (MAF) sont inclus dans la portée des essais, et donc, la plupart des unités incorporeront un amortisseur dans le connecteur pour répondre à ce besoin.

  1. Les longes de 1,8 m (6 pi) ne sont pas sécuritaires

La convention dicte d’utiliser des longes de 1,8 mètre (6 pieds) dans les systèmes antichute, mais en réalité, une telle utilisation est extrêmement dangereuse en cas de chute pendant l’utilisation d’un coulisseau de sécurité.

Lorsqu’une longe de 6 pieds est utilisée, la chute libre potentielle avec un coulisseau de sécurité autorétractable peut être de 3,6 m (12 pieds), ce qui est considéré comme un facteur de chute de 2. Dans le cas de l’utilisation d’un amortisseur normal, l’utilisateur en chute passe à travers l’amortisseur et poursuit sa chute jusqu’au bout de la longe de secours, entraînant ainsi essentiellement une seconde chute libre. Dans certains cas, lorsque la ligne de vie n’est pas adaptée au coulisseau de sécurité, il est également possible que la ligne de vie subisse des dommages. Une telle situation serait considérée comme une défaillance catastrophique pouvant entraîner des blessures ou la mort.

Voilà pourquoi il est de la plus haute importance de suivre les directives du fabricant en ce qui a trait aux longes. Les fabricants indiqueront la limite de longueur du connecteur, qui est de 76 cm (30 po) au Canada, laquelle peut varier d’un endroit à l’autre.

  1. Les coulisseaux de sécurité doivent toujours être appariés à une ligne de vie et mis à l’essai!

Nous ne saurions trop insister sur l’importance d’un appariement approprié entre le coulisseau de sécurité et la ligne de vie, puis de leur essai afin de vérifier que les dispositifs feront leur travail en cas de chute.

Le processus d’essai nous aide à vérifier quelques points importants :

  • La mobilité du coulisseau de sécurité sur la ligne de vie. Cet essai permet de vérifier que la mobilité n’est pas compromise par le type, la rigidité ou la flexibilité de la ligne de vie, ce qui pourrait empêcher le coulisseau de sécurité de s’agripper et d’être entraîné pendant la montée de l’utilisateur, provoquant ainsi une chute libre plus longue.
  • La ligne de vie résistera à l’impact d’une chute et permettra à l’utilisateur d’être secouru. Lorsqu’une ligne de vie se brise pendant une chute, les probabilités que l’utilisateur survive à la chute sont faibles.
  • Le coulisseau de sécurité est compatible avec la ligne de vie. Même si une ligne de vie ressemble à une ligne de vie offerte par un autre fabricant, il se peut que le nombre de fils formant le cordon de la ligne de vie ne soit pas le même. Par conséquent, les propriétés de mobilité, de résistance à la traction et d’usure peuvent être différentes et le coulisseau de sécurité peut ne pas fonctionner correctement.
  • La ligne de vie est conçue pour être utilisée en tant que ligne de vie. Les cordons jaunes en polypropylène ou achetés en magasin ne font pas de bonnes lignes de vie. Ils ne sont pas protégés contre les rayons UV et ils ont tendance à se détériorer rapidement. Ils « pèlent » et durcissent à un rythme accéléré par rapport aux lignes de vie approuvées.
  1. La différence entre l’utilisation d’un coulisseau de sécurité à des fins de retenue ou à des fins d'antichute

En général, il est préférable d’utiliser un coulisseau de sécurité manuel à des fins de retenue. En effet, le réglage manuel permet d’ajuster la ligne de vie à une longueur précise avec un dégagement approprié par rapport aux risques de chute. Les coulisseaux de sécurité à autodéplacement ou les coulisseaux de sécurité autorétractables peuvent souvent s’ouvrir/se déverrouiller (même lorsqu’ils sont en position d’arrêt) et permettre à l’utilisateur de dépasser la zone de dégagement et de pénétrer dans une zone où il y a un risque de chute. Faire un nœud dans une ligne de vie pour aider à localiser un coulisseau de sécurité à autodéplacement n’est pas une option. Cette méthode peut réduire la résistance de la corde de moitié et cette perte de résistance est permanente. Défaire le nœud ne rétablit pas la résistance de la ligne de vie.

L’utilisation d’un coulisseau de sécurité à des fins d’antichute peut être assurée par une unité manuelle ou automatique, selon qu’une mobilité verticale est requise ou non. Si une mobilité verticale est requise, un coulisseau de sécurité à autodéplacement ou un coulisseau de sécurité autorétractable est idéal, tandis qu’un coulisseau de sécurité manuel est mieux adapté aux fins de retenue lorsqu’une mobilité horizontale est requise.

  1. Un passage sécuritaire d’une ligne de vie à une autre doit être attendu

Pour certaines applications de retenue, il est important de comprendre le processus de passage d’une ligne de vie à une autre. Si un tel mouvement est nécessaire, il faut tenir compte des éléments suivants lors de l’utilisation d’un coulisseau de sécurité :

  • Il faut organiser la zone de travail de manière à ce que les utilisateurs comprennent à quels endroits se trouvent les points de transfert et quel processus ils doivent suivre pour effectuer le transfert.
  • Le point de transfert doit comporter un dégagement plus que suffisant par rapport aux risques de chute et doit prévoir un ancrage intermédiaire permettant de procéder au transfert. Parfois, l’utilisateur devra transporter un deuxième coulisseau de sécurité dans sa boîte à outils pour transférer d’une ligne de vie à une autre.
  • Voici quelques autres options de transfert : Fixation d’une longe sur un point d’ancrage afin de faciliter le transfert d’une ligne de vie à l’autre. Cette longe peut ensuite être retirée et l’utilisateur peut retourner au travail.
  1. L’entretien et le rangement adéquats sont essentiels

Comme pour tout outil, le rangement et l’entretien appropriés d’un coulisseau de sécurité sont importants et font partie intégrante de l’efficacité du coulisseau de sécurité et de la ligne de vie.

Les coulisseaux de sécurité doivent être entreposés dans un endroit frais et sec à l’abri du soleil, de la poussière, de la saleté, des contaminants chimiques et de l’humidité.

Lorsqu’un coulisseau de sécurité est exposé à un milieu de travail sale, il est important de le nettoyer avec de l’eau savonneuse et de le laisser sécher à l’air libre. Cela permet d’assurer que les contaminants n’affectent pas le fonctionnement du coulisseau de sécurité et ne contaminent pas le conduit du cordon.

Un peu comme les coulisseaux de sécurité, les lignes de vie doivent rester propres et sèches et être rangées dans un endroit semblable. La saleté et la poussière sur les fils d’une ligne de vie peuvent causer ce qui suit :

  • La dégradation des fibres et des fils en raison de l’usure provoquée par des corps étrangers.
  • Certains produits chimiques, lorsqu’ils sont laissés sur la ligne de vie, peuvent provoquer une variété de défaillances du cordon, y compris l’affaiblissement des fibres, le durcissement des fibres, l’allongement et la perte de résistance.
  • Après chaque utilisation d’une ligne de vie, il est important de la nettoyer avec de l’eau savonneuse et de la laisser sécher à l’air.
  • Une fois contaminée par des produits chimiques ou des débris, la ligne de vie doit être retirée du service et remplacée, car ces caractéristiques représentent un échec du processus d’inspection.

Pour obtenir de l’aide concernant votre programme de protection contre les chutes ou pour parler avec un spécialiste en protection contre les chutes, veuillez communiquer avec nous au 1 800 387-7484.

 

Tous les renseignements techniques, ainsi que toutes les déclarations et recommandations contenus aux présentes sont fondés sur des données que nous jugeons dignes de confiance, mais dont l’exactitude ou l’exhaustivité n’est pas garantie. Cet article ne fait l’objet d’aucune déclaration, garantie, condition ou autre obligation de la part de 3M ou de ses employés.

Pour obtenir tous les détails à ce sujet, veuillez consulter l’emballage et les directives d’utilisation des produits ainsi que les documents connexes. 3M ne saurait être tenue responsable des pertes et / ou dommages directs, indirects, spéciaux, fortuits ou conséquents résultant de cette présentation, ou de la vente, de l’utilisation ou de la mauvaise utilisation des produits de la Division des produits de protection individuelle de 3M, ou de l’incapacité de l’utilisateur à s’en servir.

Article précédent
 Comment se protéger contre la fumée des feux incontrôlés
Comment se protéger contre la fumée des feux incontrôlés

Article suivant
Exploitez votre ajustement
Exploitez votre ajustement

Lorsque vous travaillez en hauteur, vous avez besoin d’un harnais qui vous assure une amplitude de mouvemen...